Rugby Val d'Orge

Savigny sur Orge / Longjumeau

banner

Le rugby moderne en compétition, répond à des exigences physiques de plus en plus sévères. Celles-ci nécessitent une parfaite préparation de l’organisme qui s’organise autour de : L’ENTRAINEMENT et LA RECUPERATION, composée de LA NUTRITION ET DE L’HYGIENE DE VIE.

  • L’ENTRAINEMENT : Il appartient aux techniciens de terrains.
  • LA RECUPERATIONS : c’est l’affaire de tous : médecins, kinés, entraineurs, joueurs, elle doit permettre, d’éliminer les toxines, de reconstituer les stocks énergétiques, d’éviter de nuire au bon fonctionnement de l’organisme. Elle est le garant de LA PERFORMANCE PHYSIQUE ET DE SA REPETITION AU PLUS HAUT NIVEAU.

COMMENT ELIMINER LES TOXINES ?

1/ BOIRE : pendant l’effort par petite gorgée toutes les 10 à 15 minutes, SANS ATTENDRE D4AVOIR SOIF ! après l’effort, dans le vestiaire, de l’eau de vichy et une boisson lactée écrémée. Dans les 2 heures suivantes, soit une boisson de récupération ou simplement une boisson sucrée à base de jus de fruit.

2/ FAIRE 45 minutes de footing ou 1 heure de piscine de lendemain d’un match ou d’un entrainement en PMA.

3/ S’ETIRER TOUS LES JOURS AU MOINS 15 MINUTES.

COMMENT RECONSTITUER LES STOCKS ?

1/ EN MANGEANT : PAS N’IMPORTE COMMENT, PAS N’IMPORTE QUOI.
Le repas post compétition répond à des règles spécifiques. Il vise à reconstituer les stocks de « sucre », d’eau, de vitamines, de sels minéraux, de lipides.

2/COLLATION D’APRES MATCH : HYDRATATION : voir plus haut ; plus barres de céréales et fruits secs.

3/Exemple de repas post match :
REPAS : potage salé, 2 oeurfs durs ou 130 grammes de viande blanche, 250 grammes de pâtes ou de riz avec fu fromage rapé, salade verte, fruits, jus d’orange, pain.

4/ LES DEUX REPAS SUIVANT : Ils doivent être riches en sucres lents et fibres (pâtes, riz, pain) eau, fruits et légumes, moyennement riches en protéines (ne pas consommer plus de 150 grammes de viandes ou de poissons par repas).

COMMENT NE PAS NUIRE ?

1/ En respectant quelques règles simples :
APPLIQUER LA REGLES DES TROIS HEURES (in fu repas 3 heures avant le match) ; FAIRE UN VRAI REPAS équilibré avant de jouer (pas de sandwitch pris à la va vite 1 heure avant), AVOIR DES TEMPS DE SOMMEIL SUFFISANTS.

2/ EQUILIBRER SON ALIMENTATION 7 JOURS SUR 7, en respectant le « 421 GPL » (4 rations de glucides, 2 protétines, 1 de lipides), en faisant 3 repas par jour, en évitant les charcuteries, la mayonnaise, les viennoiseries.

3/PAS D’ALCOOL, PAS DE TABAC NO AUTRES SUBTANCES « EUPHORISANTES ».

CONCLUSIONS :

LA RECUP2RATION ET SA DIETETIQUE SONT LES ELEMENTS IMPORTANTS DE LA PREPARATION ET DE LA PERFORMANCE PHYSIQUE. ELLE DOIT FAIRE PARTIE DE LA VIE UOTIDIENNE DU SPORTIF.
LA FN DU « RUGBY CASSOULET » NE SIGNIFIE PAS LA MORT DE LA CONVIVIALITE.

Docteur LANIQUE

Categories: Le Club